Logo Château-Lagrézette

Le Pigeonnier

Pour cette cuvée de prestige, 100 % malbec, les raisins sont délicatement vendangés à la main sur une parcelle de 2,7 ha flanquée d’un pigeonnier du XVIIe siècle. Vin de grande garde, Le Pigeonnier peut vieillir en se bonifiant pendant plus de 25 ans.


Couleur
Un rouge profond, sombre et dense.

Arômes

Un nez sophistiqué, avec des parfums de petits fruits rouges et des notes de vanille et de réglisse.


En bouche

Un vin équilibré, élégant, avec des tannins souples et fondus, et qui développe des notes boisées se mêlant à des parfums de petits fruits rouges. Il est rond, harmonieux, puissant avec très belle longueur en bouche.

récompenses
Millésime 2008 : Classé *** Guide Hachette des vins 2012 - Classé ***** Guide Hubert des vins 2012
fiche détaillée

Le Pigeonnier tire son nom d’un bâtiment insolite daté du XVIIe siècle et classé monument historique : érigé sur six colonnes, on y abritait et élevait des pigeons. Situé au pied du château, il domine une parcelle 100% malbec exposée est/ouest, située en troisièmes terrasses du Lot et entourée de murs de pierres sèches. Les rendements y sont maintenus autour de 15 à 20 hl/ha. Après récolte, les baies sont minutieusement triées par des mains expertes. La cuvée est alors vinifiée en foudre de chêne, puis élevée pendant 28 mois en barriques de chêne neuf avant d’être embouteillée au château. Réservée uniquement aux grands millésimes, la production est limitée entre 4.000 et 6.500 bouteilles.

Conservation
en cave, à 16°C pour un taux d’humidité maximum de 85%.
Potentiel de garde
+ de 25 ans selon les millésimes.
Dégustation
servir entre 16 et 18°C.
Vendanges
Manuelles, égrenage des raisins à la main.
Assemblage
100 % malbec.
Nature du sol
Troisièmes terrasses argilo-calcaires.
Âge moyen des vignes
25 ans.
Œnologue consultant
Michel Rolland.
Vignification

Macération à froid à 9°C pendant 4 jours, puis fermentation à 30°C, suivie d'une macération longue (de 4 à 5 semaines) à 28°C. Remontages quotidiens, pigeages, fermentation malolactique en barriques de chêne neuf.

Cuverie
Foudres de chêne français (Taransaud).
Élevage
28 mois en barriques de chêne neuf (Saury, Ermitage, Taransaud et François Frères).
Production moyenne annuelle
Des rendements maintenus autour de 15 à 20 hl/ha pour 4.000 à 6.500 bouteilles numérotées.